Noël Sanial, un homme d'utopie (la Cartoucherie)


BOURG-LES-VALENCE


Architecture industrielle

33 rue de Chony
26500 BOURG-LES-VALENCE

 

Il naît à Valence, le 28 décembre en 1819, d'un père négociant chamoiseur et perd sa mère à l'âge 3 ans.

 

En 1844, il travaille dans une teinturerie à Valence qu'il abandonne pour la direction des usines d'impression sur étoffes à Neuville sur Saône. Il fonde à Lyon en 1849, une société coopérative d'ouvrier imprimeur sur étoffes. Il délaisse l'imprimerie pour louer une usine au Cheylard en 1851, il y apporte des améliorations de matériel et fait réaliser des constructions nouvelles. C'est pour lui une période brillante qui le pousse à de plus grandes ambitions.

 

En 1852, Noël Sanial achète à Bourg-lès-Valence une douzaine d'hectares de terrains au prix de 100 000 Francs. Peu de temps après, on y voit s'élever des constructions, comme par exemple une manufacture pour l'impression, une filature à soie, des ateliers de teintures, ou encore un moulin… Cette usine splendide, munie d'un outillage et d'un matériel magnifique, coûte à l'industriel Sanial près de 700 000 Francs et devient une des premières causes de sa ruine à venir.

 

Lorsque Noël Sanial est à la tête de son usine de textile, il souhaite améliorer la vie de ses ouvriers en créant une société de patronage et de secours mutuels entre ouvriers et ouvrières. Il améliore le matériel ainsi que les conditions de travail des enfants en appliquant la Loi du 22 mars 1841:

 

-« Art.2 : Les enfants devront, pour être admis, avoir au moins huit ans. »

-« Art.3 : Tout travail de nuit est interdit pour les enfants au dessous de treize ans. »

-« Art.4 : Les enfants au dessous de seize ans ne pourront être employés les dimanches et jour de fêtes reconnus par la loi.»

 

On peut penser que l'usine de Noël Sanial est un phalanstère inachevé.

 

Noël Sanial est inspiré par des idées utopistes et l'entreprise fonctionne pendant quelques années.

Celle-ci subit malheureusement la crise de la sériciculture, puis la guerre de Sécession des États-Unis qui met à mal l'approvisionnement en coton. Après deux incendies, en 1858 et 1862, où la manufacture doit s'arrêter, Noël Sanial qui est endetté auprès de l'État, se déclare en faillite en 1866.

 

En 1853, Noël Sanial avait rendu possible l' installation de bornes fontaines pour alimenter en eau potable la commune de Bourg-lès-Valence grâce à la concession gratuite et à perpétuité des eaux situées sur sa propriété.

 

 

Phalanstère : un phalanstère est un regroupement d'éléments nécessaires à la vie harmonieuse d'une communauté.

Utopie : idéal qui ne tient pas compte de la réalité.



Yoni, Justine ,Sounkamba et Sirin

Lire la suite
Notice créée le 19/06/2019
Consultée 51 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
La cour de l'utopie retrouvée : un jardin archictecturé (la Cartoucherie)

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice
Une ancienne manufacture d'impression sur indiennes (la Cartoucherie)

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice
Le petit monde de la Cartoucherie

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
La place des femmes à la Cartoucherie

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice
La Cartoucherie nationale pendant les deux guerres mondiales

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice
Mémoires de cartouchiers (la Cartoucherie)

BOURG-LES-VALENCE

Accéder à la notice