12 balades

les balades Drôme provençale

Ancône, fille du Rhône

Ancône doit son existence au Rhône. Lovée dans une rodée du fleuve, elle a longtemps été le port de Montélimar et une étape au temps du halage.
Le village a aussi dû se protéger des colères du Rhône qui l'inondait régulièrement, témoins les nombreux repères de crues, en construisant de puissantes digues, souvent mises à mal par les eaux en furie.
Qui dit halage entend équipages de bêtes de trait et mariniers. Aussi fallait-il des auberges pour accueillir tout ce monde affamé et harassé ! Auberges construites en galets… fournis par le fleuve.
La boucle est bouclée. Alors, des fourmis dans les jambes, des envies de découverte en tête ? Partez à la recherche des nombreuses traces du passé rhodanien qui jalonnent encore le village.
13
Etapes
7.7
KM

Aulan

Découvrez au coeur des Baronnies le village et le château d'Aulan, propriété de la famille de Suarez, établis sur un éperon rocheux dominant l'entrée des gorges du Toulourenc.
4
Etapes
0
KM

Baronnies : vélo, patrimoine et fromages

Quoi de mieux que le vélo et le fromage pour représenter toute la diversité des patrimoines et des savoir-faire de la France ? La Drôme propose, autour de ce concept, un Bon plan à vélo dans les Baronnies provençales, territoire drômois qui sera traversé, le 25 juillet,  par l'édition 2019 du Tour de France. Au-delà du patrimoine agricole et alimentaire, cette balade numérique donne l'occasion de découvrir des villages parmi les plus beaux de France.
10
Etapes
40.1
KM

Buis-les-Baronnies

Laissez-vous guider par une balade au coeur de Buis-les-Baronnies en Drôme Provençale. Des chapelles, en passant par les tours médiévales de la ville, jusqu'au Pont neuf, profitez d'une visite d'une ville qui fut l'ancien fief des Barons de Mévouillon (10e-14e siècles) ; fief des Dauphins de Viennois (1317-1349), puis baillage du Roi de France et fief des Princes de Monaco (17e-18e siècles). Buis-les-Baronnies fait ainsi parti des « Sites historiques Grimaldi de Monaco ».
24
Etapes
2
KM

La Motte-Chalancon

Joyau du village de La Motte-Chalancon, le réseau de ses calades (ruelles) est à découvrir pas à pas tout au long d'un parcours fléché. Horizontales ou en pentes, rectilignes ou courbes, ces calades jalonnent la partie médiévale de "la Mota Chalanconis" qui s'accroche aux flancs sud et ouest d'une butte naturelle ou "motte", dominée par l'église.
21
Etapes
1.4
KM

Les voies du sacré autour de Montélimar

Les "Voies du Sacré" vous font découvrir ces territoires, de la Vallée du Rhône en passant par la plaine de la Valdaine, sur le thème du Sacré. Églises, collégiales, temples ou chapelles, tous sont des lieux évocateurs.
19
Etapes
103.1
KM

Montségur-sur-Lauzon

Aux alentours du 10e siècle, un petit château est érigé sur le promontoire rocheux surplombant la vallée du Lauzon. Autour, un village fortifié
voit le jour. C'est la naissance de Montségur, en occitan « Mount-Segur » (« Mont-Sûr »), qui cherchera à assurer sa protection et sa prospérité au fil des siècles par des remparts, mais aussi de nombreux édifices religieux et coutumes qui fondent aujourd'hui son patrimoine.
7
Etapes
0
KM

Nyons : les oeuvres de l'église Saint-Vincent

L'église Saint-Vincent de Nyons est l'une des plus riches de la Drôme pour son mobilier. Cette richesse est liée à la présence à Nyons d'un couvent de Récollets, fondé en 1643 et disparu en 1790. La quinzaine d'oeuvres qui en provient illustre la spiritualité franciscaine au moment de la Contre-Réforme.
8
Etapes
0
KM

Piégon

Modeste par sa taille (10,21km²) et sa population (269 habitants en 2016), la commune de Piégon occupe des sols du tertiaire (safres) où se sont développées en priorité, depuis les années 1950, l'oléiculture, l'arboriculture et la viticulture.
9
Etapes
2.3
KM

Roche-Saint-Secret-Béconne

Le territoire de Roche-Saint-Secret-Béconne est issu du regroupement de six seigneuries médiévales, situées de part et d'autre de la frontière entre les Baronnies à l'est et le comté de Valentinois à l'ouest. Son territoire occupe les contreforts occidentaux de la montagne de la Lance.
Sa végétation et les cultures qu'on y pratique (vigne, lavandin, vergers d'abricotiers et chênes truffiers), donnent à la commune des airs méditerranéens. La présence de forêts de hêtres rappelle les influences dauphinoises.
13
Etapes
0
KM