Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu

Couvent des Dominicains (16e-18e siècles)


BUIS-LES-BARONNIES


Architecture religieuse

Rue de la Commune
26170 BUIS-LES-BARONNIES
Le couvent extra-muros (1309-1562)
Dès 1294, le baron de Mévouillon demande l'autorisation de fonder un couvent de frères prêcheurs au Buis. Prévu pour héberger 21 frères, le couvent s'installe, en 1310, à l'extérieur de la ville. En 1371, il est fortifié sur ordre du Gouverneur du Dauphiné. Très rapidement, l'ordre des Dominicains devient un important et puissant propriétaire foncier. En 1562, il est investi et brûlé par les troupes protestantes.

Le couvent intra-muros (fin 16e-18e siècle)
Les dominicains se réfugient à l'intérieur de la ville chez les habitants. Ils achètent vers 1580, la chapelle Saint-Georges située à l'intérieur de l'enceinte, dans une partie de l'ancien château des barons de Mévouillon. Celle-ci est très probablement l'ancienne chapelle castrale et c'est à partir d'elle que se développera l'actuel couvent. Le cloître est édifié plus tardivement sur un emplacement acquis après 1635. L'agrandissement de l'édifice se fera sur plusieurs années. Ainsi, on relève sur le linteau de la salle de Justice de Paix, ancien réfectoire des dominicains, la date de 1702 ; et sur la clé de voûte du passage couvert celle de 1728.
À l'époque de la rédaction du cadastre de 1730-1740, le couvent n'était pas terminé. Entre le 15e et le 17e siècle, le couvent abritera une école et le séminaire du diocèse de Vaison.

Le couvent à la Révolution française
Au lendemain de la Révolution de 1789, l'ordre sera dissout, les bâtiments confisqués et vendus. Acquis en 1791, par la commune, il abritera à la fin du
18e siècle, et jusqu'au début du 20e siècle, plusieurs services municipaux notamment la mairie, les écoles des garçons, la gendarmerie et la justice de paix. Classées au titre des monuments historiques, le 19 avril 1974, les
boiseries de l'ancien réfectoire des dominicains ou salle de Justice de Paix, ont été restaurées avec l'aide du Département et de l'Etat en 2010.

Le couvent : restructuration (1979-1982)
Le couvent fut restructuré totalement entre 1979 et 1981. La maîtrise d'ouvrage fut confiée au Syndicat d'Aménagement des Baronnies, et financée par des fonds publics. Inauguré en décembre 1981, c'est une Organisation Centrale des Camps et Activités Jeunesse (O.C.C.A.J.) qui occupa les locaux réformés. Patrimoine à vocation tertiaire et sociale, propriété communale, ce bâtiment historique est désormais un lieu de vacances en famille qui propose gîtes et chambres à louer.

English version available on pdf attached file

Source : d'après Yves Girard in 4000 ans d'Histoire du Buis et de la moyenne vallée de l'Ouvèze, Arcades 91, 2015, pp.169-181
Lire la suite

Documents

Notice créée le 25/11/2021
Consultée 188 fois

Médias

  • Escapade
  • Mairie de Buis-les-Baronnies
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Couvent des Dominicains : ancien réfectoire (18e s.)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth: chapelle avec boiseries

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth : Notre-Dame de la Victoire

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
Couvent des Dominicains : ancien réfectoire (18e s.)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth: chapelle avec boiseries

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth : Notre-Dame de la Victoire

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
webdesign > creation web > developpement > SEO Site by Kyxar