Echelle de siège dite du Pétardier


BUIS-LES-BARONNIES


Armement |


26170 BUIS-LES-BARONNIES

Echelle de siège (XVIIe siècle)
H.3.69 m, L. 54 cm
Cette échelle serait probablement celle du pétardier (dit Cadart), Huguenot mort devant les remparts de Buis le 12 octobre 1621. La preuve nous est donnée par le témoignage d'Hercule GIRAUD, contemporain de l'évènement, qu'il rapporte dans le registre paroissial GG3 (Remarques mémorables en la ville du Buix par hercule Giraud, prestre et curé de ladite ville):

 "L'an 1621 et le 12 octobre ceste/presente ville du Buix fust petardée/par l'armée des rebelles Huguenottes/soubz leur général le sieur de montbrun mai il se retirerent honteusement/car le petardier par un coup de / pierre fust tombe et noyé au pont/levis de la porte ditte des frères/Dieu assista particulierement et mer/veilleusement ceste ville par l'in/tercession de nostre dame car après/l'ave maria du matin le petar/joua, et la cloche estonna les/ ennemys et conforta ceux qui/estoient sur les murailles en garde/les despouilles en action de grace/a ce gran Dieu sont apendues/aux églises a scavoir en la paroisse/le pont roulant, un mantelet et le madrier dessoubs et / une eschelle par laquelle les ennemys / montaient le ravelin et / les armes du pétardier sont proches/ de l'autel du rosaire au couvent de /st Dominique en ceste même ville. Sicut Olim gladius Goliath/arreptus a davide et gladius Judith et spolia Holophernis/apensa erant in templo Hierusalem".

Il est peu probable que cette échelle fut changée par une autre durant ces derniers siècles. Dans les textes connus, elle n’est jamais mentionnée disparue ou volée, contrairement au reliquaire de la Sainte Epine dont avait signalé son vol. L’abbé Louis Chavanet, dans « Notre Dame de la Victoire au Buis les Baronnies » (1904) souligne : 

« Les deux fragments de l’échelle étaient fixés au mur ouest, dans l’intérieur de l’église, avant la Révolution. Un des fragments a disparu pendant la restauration de l’édifice en 1837 ; l’autre est fixée au mur, dans l’intérieur du clocher. Cette partie encore subsistante, de l’échelle de Cadart, se compose de deux montants de 3m50 de longueur et de 0.08 de diamètres, que réunissait huit échelons (il n’en reste plus que cinq) séparés par un intervalle de 0.35 m ».

Source : GG 3_registre paroissial (1611-1657), archives communales de Buis les Baronnies

 

Lire la suite
Notice créée le 26/09/2017

Médias

  • Mairie de Buis les Baronnies
non
verifié
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
Casque dit du Pétardier

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Reliquaire de la sainte Epine

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Place du Marché dite aux Arcades

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice