Château


CORNILLON-SUR-L'OULE


Archéologie | Architecture militaire (fortifiée)


26510 CORNILLON-SUR-L'OULE
La château de Cornillon-sur-l'Oule est un des témoignages les plus impressionnants du pouvoir comtal provençal qui contrôlait, entre le XIIIe et le XVe siècle, un ensemble de seigneuries dans la vallée de l'Oule, appelé la "claverie de l'Oule".

L'enceinte du château épouse le sommet d'une montagne qui culmine à 739 mètres d'altitude. Les dimensions des côtés de son enceinte triangulaire sont de 44, 30 et 51 mètres. Aux angles nord-ouest et nord-est, ont été construites deux tours circulaires. L'accès principal se faisait par le sud, mais une poterne existait dans le mur nord. A l'intérieur de l'enceinte, on retrouve les vestiges de trois corps de bâtiments, comme le montrent en élévation de nombreux trous de poteaux et, au sol, des restes de murs en élévation (salle, chapelle). Au centre de la cour intérieure se trouvait une citerne creusée dans le rocher et voûtée.

A l'est et en contrebas du château s'étageait le village médiéval de Cornillon, dont seule une portion du mur d'enceinte nord qui rejoint celui du château est encore visible.

La chapelle castrale est citée à la fin du XIIe siècle comme une dépendance de l'abbaye de Sainte-Barbe (Lyon), alors que le château n'est explicitement mentionné qu'en 1268. Il intègre le domaine comtal en 1305 et sert ensuite de siège de garnison et de chatellenie. Au XVIe siècle, il sert aux troupes protestantes. Au contraire d'autres forteresses royales de la région, comme Mérindol ou Mévouillon, il n'est pas démantelé au XVIIe siècle.

Ses vestiges sont généralement datés du XIIIe et XIVe siècle, avec des phases de restauration au XVIe siècle.
Lire la suite
Notice créée le 14/09/2017
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
Église Sainte-Marie-Madeleine

CORNILLAC

Accéder à la notice
Temple protestant

LA MOTTE-CHALANCON

Accéder à la notice
Calade des Pontins

LA MOTTE-CHALANCON

Accéder à la notice