Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu

La Fabrique de poterie (MH)


CLIOUSCLAT


Architecture artisanale, commerciale ou tertiaire

Grande Rue
26270 CLIOUSCLAT

La fabrication de poterie à Cliousclat a des origines lointaines, et la terre extraite aux alentours du village fait partie de la mémoire du pays. Faite de terre cuite et de terre vernissée, la poterie a toujours été exclusivement utilitaire. Au 19e siècle chaque famille a son tour : « le cabaretier tourne, l’épicier tourne, le paysan tourne, chacun a son rythme, chacun a sa spécialité ». En 1902, Marius Anjaleras bouleverse l’économie potière du village en créant la fabrique de poterie de Cliousclat. Progressivement les tourneurs se regroupent autour d’un seul four et les petits ateliers disparaissent. La production individuelle de poterie évolue alors vers un artisanat de série avec des récipients à lait, des faisselles, des porte-cuillères. En 1964, Philippe Sourdive, céramiste passionné d’histoire et des techniques de la terre vernissée, reprend tel quel l’appareil de fabrication composé de pièces usuelles destinées à la laiterie et à l’usage domestique ainsi que des vases de jardin. Mais la concurrence de nouveaux matériaux comme le fer galvanisé ou le plastique nécessite une remise en question du mode et du type de production de la poterie utilitaire. Puisant dans le répertoire européen, Philippe Sourdive introduira de nouveaux modèles, couleurs et décors selon un principe : « Rassembler pour protéger ». La poterie part sur de nouvelles bases et en 1971 se dote d’un nouveau bâtiment permettant d’avoir davantage d’espace autour du four et pour le stockage : la nouvelle fabrique de poteries est née dans le renouveau et la continuité. L’histoire continue de nos jours avec les fils de Philippe Sourdive, Nicolas et Olivier.
En 1996 la poterie de Cliousclat a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques afin de protéger l’ensemble des bâtiments « industriels » du 19e siècle mais également l’activité ancestrale et le savoir-faire potier si intimement lié à l’histoire du village.

Protection au titre des Monuments historiques :
Inscription partielle par arrêté du 18 novembre 1997 (bassins de délavage et de décantation, ensemble des bâtiments situés autour de la cour comprenant les ateliers et leurs éléments, le four à bois, les magasins à l'exception du bâtiment situé au centre de la cour, la cour et les étendoirs)

Lire la suite
Notice créée le 05/02/2024
Consultée 58 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
JEMA : Circuit piétonnier à la rencontre des Artisans d'Arts

Mirmande

Accéder à la notice
Loriol Patrimoine et Nature

LORIOL-SUR-DRÔME

Accéder à la notice
Pont du commandant Henri Faure

LIVRON-SUR-DRÔME

Accéder à la notice
Autres lieux associés
Poterie

CLIOUSCLAT

Accéder à la notice
Église Sainte-Foy (MH)

MIRMANDE

Accéder à la notice
Temple

SAULCE-SUR-RHÔNE

Accéder à la notice
webdesign > creation web > developpement > SEO Site by Kyxar