Le prieuré des Aubagnans à Rochegude


ROCHEGUDE


Archéologie, Architecture militaire (fortifiée), Architecture religieuse

Chemin des Aubagnans
26790 ROCHEGUDE
Nous sommes des élèves de l'option archéo de la classe de 5°2. Nous avons visité le prieuré des Aubagnans après avoir travaillé sur le vieux village. Nous parlerons d'abord de l'histoire du prieuré. Puis nous vous expliquerons les importants travaux de restauration réalisés par la commune sur ces bâtiments qui étaient en ruine. C'est pourquoi nous avons interviewé le maire de la commune de Rochegude, M. Besnier, pour avoir plus de renseignements (découvrir la chronique en cliquant sur l'icône Médias sous la fiche). Le site des Aubagnans est situé au nord du village actuel de Rochegude, à côté de la route de Bollène. C'est probablement le centre de peuplement primitif de Rochegude. Aujourd'hui c'est un hameau, mais avant c'est un village médiéval. Le site est occupé à l'époque romaine. On a probablement une occupation antérieure, à la période pré-romaine (à l'Âge du Fer) marquée par un oppidum. La première mention des Aubagnans date de 1114. Le pape confirme la possession du prieuré à l'ordre de Saint-Ruf. L'église est dédiée à Notre Dame c'est-à-dire à la Vierge Marie. Au XIIIe siècle, les Aubagnans constituent une coseigneurie qui dépend des seigneurs de Suze et de Rochegude. Ces deux seigneurs sont des vassaux. Ils rendent hommage à leur suzerain, au Dauphin pour le premier et au Pape pour le second. Le prieuré est un établissement religieux. C'est un monastère dirigé par un prieur. Il comprend le logement des moines à l'intérieur duquel on trouve une cuisine, les chambres des chanoines. Il est accolé à l'église où se déroulent les offices religieux. L'église est de style roman, composée d'une large nef à 3 travées. Il y a une voûte en plein cintre renforcée d'arcs doubleaux et soutenue par des contreforts massifs sur les murs nord et sud. L'église date du XIIe siècle. Le prieuré des Aubagnans dépend de l'abbaye de Saint-Ruf près d'Avignon, abbaye  transférée après à Valence. Il possédait des terres qui lui procuraient des revenus et qui permettaient de faire vivre les quelques moines. La règle de vie de ces moines est la suivante : ils doivent abandonner tous leurs biens et les mettre en commun. Ils doivent assister aux offices tous les jours. L'église des Aubagnans est rare car elle présente des éléments presque uniques. C'est une  église fortifiée. Une bretèche et le rempart percé de meurtrières datés de la  fin XIVe-XVe siècles, défendent l'entrée de l'église. Un accès à ces éléments se trouve à l'intérieur en haut de la nef. Comment a disparu le prieuré des Aubagnans ? Il a été abandonné au XVIIIe siècle avec la fin de l'ordre de Saint-Ruf. Les revenus du prieuré sont fusionnés au séminaire d'Orange en 1774. Abigaël, Lou, Raphaëlle, Enzo (5e2 option Archéologie et radio) Remerciements Nous remercions vivement M. Marc Boyer pour tous les renseignements historiques extraits d'analyses des archives communales qu'il nous a transmis fort aimablement. Merci à M. le Maire M. Besnier pour son soutien, la prise en charge du transport par la municipalité et d'avoir accepté de recevoir la classe de 5e2 et de répondre aux questions des élèves de l'option 5e Archéologie et radio.Merci au conseil de la paroisse, à la direction du château de Rochegude pour nous avoir autorisés à accéder aux différents monuments historiques du village visités le 24 janvier 2022 et de valoriser ces patrimoines.  
Lire la suite
Notice créée le 01/05/2022
Consultée 76 fois

Médias

  • La restauration des Aubagnans à Rochegude
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Le village de Rochegude en 1749

ROCHEGUDE

Accéder à la notice
Croix de mission à Rochegude

Rochegude

Accéder à la notice
La " badine " du village de Rochegude

ROCHEGUDE

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
Château médiéval de Rochegude

ROCHEGUDE

Accéder à la notice
La " porte basse " du vieux village

ROCHEGUDE

Accéder à la notice
L'église paroissiale de Rochegude

ROCHEGUDE

Accéder à la notice