Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu

Eglise N.-D. de-Nazareth : ch½ur (stalles - autel)


BUIS-LES-BARONNIES


Meuble religieux

Rue des Quiastres
26170 BUIS-LES-BARONNIES

L'église, en grande partie détruite au 17e siècle, est abandonnée pendant la Révolution française puis restaurée en 1837.

Un nouveau ch½ur est alors édifié à l'ouest, notamment pour y accueillir 24 stalles en noyer du 17e siècle provenant de l'ancienne église du couvent des Dominicains, tout comme le maître-autel en bois polychrome et doré.

Au centre du maître autel est représenté l'emblème des Dominicains. Il s'agit d'une allégorie : un chien sur un globe terrestre tient dans sa gueule une torche allumée. Cet animal fait référence à la fidélité de ces Frères prêcheurs, à travers un jeu de mot en latin Domini Canis (chien du Seigneur). La torche symbolise la lumière au sens de Vérité. 

Dans le ch½ur, quatre vitraux représentent sainte Philomène, Le Christ au Sacré-Coeur, la Vierge du Sacré-Coeur, et saint Joseph. 


Texte : d'après Yves Girard 

Source/bibliographie:
- Girard (Yves), 4000 ans d'histoire du Buis et des Baronnies, Arcades91, 2015



English version available on pdf attached file



POUR EN SAVOIR PLUS : 

  Pendant la période révolutionnaire, l’église paroissiale devient temple de la Raison. En 1798, le curé Lunel trouvant l’église dévastée « il sacrifia le local et adopta pour l’église paroissiale celle du couvent » (AC de Buis, fonds religieux 16J261). La Révolution a vécu, l’Empire lui a succédé, puis la Restauration est venue, les passions se sont momentanément calmées. Les Buxois dénigrent alors l’église de l’ancien couvent des Dominicains trop vétuste. En 1829, le conseil municipal décide de réparer l’ancienne église grâce en partie au produit de la vente de l’ancienne église des Dominicains. En 1835, enfin la municipalité « considérant que cette église abandonnée depuis plus de trente ans et dévastée pendant le temps de la révolution, a besoin d’être rendue plus vaste au moyen de l’établissement d’un nouveau ch½ur et sanctuaire » décide l’exécution du projet.  La vente de l’église des Dominicains est faite le 25 septembre 1836. Le 21 novembre 1837, la bénédiction peut avoir lieu. Ces travaux ont eu une ampleur considérable, l’église a été complètement inversée.

 L’ancien ch½ur a été détruit, ainsi que le mur ouest, à la place duquel fut élevé une nouvelle abside à la dimension des stalles de l’église des dominicains qu’elle devait accueillir.  La porte d’entrée fut ouverte à l’est, précédé d’un parvis édifié à la place de l’ancien ch½ur et probablement à sa dimension. Une trace en subsiste peut-être dans le pilier construit pour soutenir, au sud-ouest, le nouveau chevet, car de nombreuses pierres de taille comportent des marques lapidaires, signes de remploi.

Des fouilles préventives en 1993 dans la partie nord-est de la nef près de l’ancien ch½ur permirent d’y trouver des sépultures : on y enterra jusqu’à l’interdiction royale de 1776

Lire la suite

Documents

Notice créée le 04/03/2022
Consultée 370 fois

Médias

  • Mairie de Buis-les-Baronnies
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Eglise N.-D. de Nazareth: Sainte Rose de Lima (tableau)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth : chapelle sud 1 (tableau)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Reliquaire de la Sainte Épine

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
Eglise N.-D. de Nazareth: Sainte Rose de Lima (tableau)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Eglise N.-D. de Nazareth : chapelle sud 1 (tableau)

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Reliquaire de la Sainte Épine

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
webdesign > creation web > developpement > SEO Site by Kyxar