Village de Pont-de-Barret


PONT-DE-BARRET


Architecture domestique, Architecture industrielle, Architecture militaire (fortifiée), Architecture religieuse, Génie civil, Urbanisme et espaces aménagés

Rue de la Cure
26160 PONT-DE-BARRET

Surplombant le Roubion et la vallée de la Valdaine, le village de Pont-de-Barret s'étend au creux de trois montagnes : Sainte-Euphémie à l'ouest, d'Ésson et Briesse à l'est. Ses origines remontent à l'époque gallo-romaine (villa Savenna), dont le pont romain est le seul vestige remanié au Moyen Age. Il reliait la voie romaine de Lyon à Orange en traversant la plaine de la Valdaine (bassin de Montélimar). Pourvu de deux belles arches en plein cintre, il permettait d'accéder au bourg castral " Chateauvieux ", implanté sur la montagne de Saint-Euphémie. 

Sur la rive gauche du Roubion, la présence religieuse fut prépondérante dès le 9e siècle, avec une première église Saint-Etienne-de-Savenna donnée à l'abbaye bénédictine de Saint-Chaffre-du-Monastier (diocèse du Puy) par le comte Odilon, avec ses dîmes et dépendances. Au 12e siècle on fonda une seconde église, avec son prieuré, dédiée aux trois saints : Chaffre, Expère et Eude. Il en subsiste l'église paroissiale Notre-Dame-La-Brune (MH), perchée au sommet de la colline et autour de laquelle se développa le bourg ecclésial (photos). Celui-ci fut protégé aux 14e et 15e siècles par une enceinte (" barri "), dont on aperçoit encore une tour fortifiée de mâchicoulis et des portes (photo).

Au 16e-17e siècle, aux abords de la rivière dans la vallée fut édifié le château Saint-Ferréol.
L'activité industrielle autour du Roubion se développa dès 1802 avec deux grandes fabriques, l'une de moulinage à soie et la seconde une scierie à bois. Vers 1850, l'eau de source locale " La Souveraine ", reconnue pour ses propriétés thérapeutiques, fut commercialisée dans un établissement d'eau minérale installé le long du Roubion. Elle fut aussi expédiée jusqu'à la gare de Montélimar, pour approvisionner toute la France. En 1900 on aménagea un barrage et un canal pour faire fonctionner cette scierie mécanique, en captant les eaux de la rivière (document). En 1911, une demande est faite pour ouvrir et exploiter une carrière. 

Aujourd'hui, le village médiéval comporte un habitat aggloméré et organisé en terrasse, selon les courbes de niveau du promontoire, qui a favorisé sa protection. Ses rues sinueuses, sols en calade de pierres, soustets et arcades voûtées, maisons à fenêtres géminées ou à meneaux et portes à arc en accolade confèrent encore à ce village un aspect moyenâgeux et provençal. 

Lire la suite

Documents

Notice créée le 12/11/2021
Consultée 22 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Eglise Notre-Dame-la-Brune

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice
Anciens Moulinages

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice
Vieux pont

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice
Autres lieux à proximité
Château de Saint-Ferréol

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice
Restauratrice de sculptures et d'oeuvres d'art (Delphine Petit)

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice
Village disparu "Châteauvieux"

PONT-DE-BARRET

Accéder à la notice