Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu

Église-cathédrale Notre-Dame


Saint-Paul-Trois-Châteaux


Architecture religieuse

Rue de Monseigneur Sibour
26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux Saint-Paul-Trois-Châteaux
La ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux a connu de nombreuses occupations dès la préhistoire comme l'attestent les vestiges mis au jour lors de travaux d'aménagement ou les différents états de construction qui composent le tissu urbain actuel. Ancienne capitale romaine du Tricastin connue sous le nom d'Augusta Tricastinorum, elle devint à l'époque paléochrétienne, le siège d'un évêché.
Située dans le centre, l'ancienne cathédrale Notre-Dame et Saint-Paul est l'un des édifices les plus remarquables de la ville par sa volumétrie, ses décors et la qualité de sa mise en oeuvre. Elle est un des plus beaux exemples d'architecture romane provençale.
Sa construction débuta dans le premier tiers du 12e siècle, dans un secteur funéraire du Haut Moyen Âge, peut-être à l'emplacement de la basilique abritant la tombe de saint Paul. Grâce à l'étude des élévations, les différentes phases de construction ont pu être mises en évidence. Ce sont les absides, à l'est, qui furent élevées en premier, puis la nef, enfin la façade occidentale, terminée au début du 13e siècle.
Ses façades extérieures sont d'une grande sobriété. Les parements, construits en moyen appareil très soigné, comportent de nombreuses marques de tailleurs de pierre.
D'une longueur de 28 m et d'une largeur de 24,90 m, la nef de trois travées est accompagnée de deux collatéraux. Elle est couverte d'une voûte en berceau renforcée d'arcs doubleaux.
Des sculptures ainsi que des peintures des 14e et 15e siècles ornent plusieurs arcs et piliers. La croisée du transept, sur laquelle s'ouvre une abside et deux absidioles, est couverte d'une coupole octogonale sur trompes.
Derrière l'autel majeur, on peut voir une mosaïque romane, mise au jour au cours de travaux de restauration. Elle ornait l'ancien presbyterium, lieu où l'évêque pouvait réunir le chapitre. En partie démolie lors des guerres de Religion, elle fut restaurée à plusieurs reprises dans le courant du 17e siècle.
A la Révolution, elle devient église paroissiale et est classée monument historique en 1841 suite au passage de Prosper Mérimée.

Source : "Guide des patrimoines drômois", Département de la Drôme - Conservation du patrimoine, 2008
Lire la suite
Notice créée le 09/09/2021
Consultée 255 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Cadran solaire

SAINT-PAUL-TROIS-CHÂTEAUX

Accéder à la notice
Église de Saint-Restitut

SAINT-RESTITUT

Accéder à la notice
vierge du voeu de Saint-Restitut

SAINT-RESTITUT

Accéder à la notice
Autres lieux à proximité
Cadran solaire

SAINT-PAUL-TROIS-CHÂTEAUX

Accéder à la notice
Musée d'archéologie tricastine

SAINT-PAUL-TROIS-CHÂTEAUX

Accéder à la notice
Association des Amis de l'église de Saint-Restitut

SAINT-RESTITUT

Accéder à la notice
webdesign > creation web > developpement > SEO Site by Kyxar