Ancienne cathédrale Notre-Dame


Die


Architecture religieuse

3 Rue Notre Dame
26150 Die
La cathédrale Notre-Dame se situe intra-muros, au sud-est de la ville, au sud de l'antique decumanus, à proximité du palais épiscopal et de l'enceinte.
Flanquée au nord par la place de la République, emplacement de l'ancien cloître, elle était entourée de bâtiments attenants, notamment le baptistère, dont il ne reste aucun vestige.
Aux 5e-6e siècles, elle portait un autre vocable que celui de Notre-Dame, peut-être celui des Saints-Apôtres, la dédicace à la Vierge n'apparaissant qu'au tout début du 10e siècle.
Classée au titre des Monuments historiques depuis 1840, la cathédrale est un vaste bâtiment constitué d'une nef unique de cinq travées, d'une travée de choeur et d'une abside polygonale. Elle est précédée d'un clocher-porche à l'ouest, et flanquée d'une sacristie au sud.
Elle apparaît comme un bâtiment construit en plusieurs étapes, modifié au cours du temps, mais s'insérant dans la topographie de la ville médiévale, et s'appuyant sur des éléments forts comme la sacristie (11e siècle ?) et le clocher (12e siècle). La nef est édifiée aux 12e-13e siècles. Le 15e siècle est marqué par d'importants travaux, notamment sur le clocher-porche. Les guerres de Religion abattent une partie des murs de la nef (arrachement des contreforts au sud) et de l'abside, ainsi que les bâtiments annexes (cloître et baptistère).
Des campagnes de reconstruction sont lancées au 17e siècle : un impôt est levé à cet effet en 1666. Ainsi sont repris l'abside, les murs latéraux de la nef, et aménagés les derniers étages du clocher. Pour ceux-ci, plusieurs projets sont proposés, notamment par H. Epailly et Jules Formigé (1935). Sous l'impulsion de Mérimée sont également réalisés une mosaïque dans le choeur (1858), des fonts baptismaux (1878) ainsi que la démolition des maisons contiguës à l'église (1889). La cathédrale de Die, aujourd'hui, brouille les pistes de la lecture de ses différents états. C'est un édifice médiéval massif, sans doute même fortifié, marqué par la présence d'éléments plus anciens comme la sacristie et le clocher. Les nombreux éléments sculptés, ses volumes, son intégration dans le tissu urbain du Moyen Âge, ainsi que les contraintes de sa fonction, en font un édifice majeur.

Source : "Guide des patrimoines drômois", Département de la Drôme - Conservation du patrimoine, 2008
Lire la suite
Notice créée le 09/09/2021
Consultée 51 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Epitaphe bachique de Publicius Callistus

Die

Accéder à la notice
Salon chinois

DIE

Accéder à la notice
Collection de plaques photographiques

DIE

Accéder à la notice
Autres lieux à proximité
Cave à vin de la maison Joseph Reynaud à Die

Die

Accéder à la notice
Musée archéologique de Die et du Diois

DIE

Accéder à la notice
Bouteilles en verre vert

Die

Accéder à la notice