Le Lac de Montoison "Une roselière"


MONTOISON


Patrimoine naturel, paysage

Chemin du Lac
26800 MONTOISON

Une richesse géographique, une richesse ornithologique.

Cependant ce lac est une propriété privée et il n'est pas accessible.

Avant les grands aménagements agricoles, les étangs étaient nombreux. Il ne reste plus qu'une relique : le lac de Montoison.

L'histoire géologique de cette région a été marquée par le flux et le reflux d'un golfe marin qui, il y a 35 millions d'années, léchait les contreforts du Vercors et les coteaux d'Etoile. Il en résulte un nappage de sédiments tertiaires encadrés par des pointements du soubassement crétacé (ère secondaire).

C'est pourquoi le lac de Montoison se trouve au centre d'un vaste bassin à 155m d'altitude moyenne, blotti entre sept mamelons périphériques dont le serre de Bibiot (194 m) et le serre de Liotard (214 m).

Ce lac d'une profondeur maximale d'une quinzaine de mètres, couvre une étendue d'environ trois hectares.

Du fait de sa position stratégique, le lac joue le rôle d'un collecteur des eaux de ruissellement. En son centre jaillit la source qui l'alimente, qui n'est vraisemblablement qu'un affleurement de la nappe phréatique mise à jour par l'homme. L'écoulement de son excédent s'effectue vers le ruisseau de l'Arcette en direction d'Etoile. Néanmoins, l'écart entre le niveau des hautes eaux et des basses eaux est peu conséquent. Le renouvellement de l'eau se fait donc très mal. C'est la raison pour laquelle, le lac ressemble, plutôt à un marais stagnant.

Flore et Faune :

L'apport de matières organiques (azote, phosphates...) contenues dans les eaux de ruissellement, ont provoqué un enrichissement excessif de l'eau, ce qui a entrainé le très grand développement des roseaux, qui couvrent la quasi-totalité de l'étendue.

Cette roselière abrite de nombreuses espèces d'oiseaux aquatiques nicheurs : Râles d'eau, Poules d'eau, Bruants des roseaux, Butors blongios (petits hérons), Busards cendrés, Rousserolles effarvates...

Au printemps, ce site est aussi le terrain de chasse de nombreuses autres espèces.

L'abondance des insectes et les chaudes sablières proches, ont permis l'installation d'une colonie de Guêpiers d'Europe, peut-être l'un des plus beaux oiseaux migrateurs de France.

Un autre point justifiant l'intérêt écologique du lac : sa position sur les voies de migration d'automne et de printemps. Des troupes de Passereaux y transitent régulièrement (Verdiers, Pouillots, Bruants, Mésanges...). Etant pratiquement le seul site de repos viable dans tout le Valentinois, ceci explique qu'il soit constamment saturé de petits oiseaux migrateurs ou hivernants (Merles, Bouvreuils, Accenteurs, Mouchets...). C'est aussi un important " dortoir " d'hirondelles. La Tanche très abondante, à une époque, renforce les soupçons d'un comblement du lac. En effet, l'habitat de prédilection de ce poisson coïncide avec des nappes d'eau de petites dimensions s'échauffant très rapidement l'été. Les potamots, plantes aquatiques de marais, sont bien représentés.

Toutes ces raisons ont fait que le lac de Montoison est fiché sur l'inventaire des richesses naturelles de la Drôme, depuis 1977 et fait partie de la sélection régionale des sites naturels à protéger depuis 1979.

Lire la suite
Notice créée le 26/10/2020
Consultée 66 fois

verifié
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Vierge du voeu d'Ambonil

AMBONIL

Accéder à la notice
Maison CHOVET

MONTOISON

Accéder à la notice
Le cimetière

MONTOISON

Accéder à la notice
Autres lieux à proximité
Le bassin rond

MONTOISON

Accéder à la notice
Ancien lavoir

MONTOISON

Accéder à la notice
Association des habitants du vieux village A2V

MONTOISON

Accéder à la notice