Eglise Sainte-Anne


MONTOISON


Architecture religieuse

Montée de l'Église
26800 MONTOISON
En 998, le Cartulaire de l'Abbaye de Cluny en Saône et Loire, fait état d'une église dédiée à saint Maurice, dont les dîmes allaient au prieur d'Allex. L'église se trouvait à l'entrée nord-ouest du village, emplacement actuel des commerces. Nous ne possédons aucun document sur son histoire antérieure.
Sa situation au milieu du cimetière, sa voûte en pierre, le patronage de saint Maurice, semble indiquer qu'elle est très ancienne. Un relevé de plan pour la commune, en date du 18 germinal de l'an 13 de la République, donne une contenance de 13 ares 80 centiares pour le cimetière et de 4 ares 20 centiares pour le terrain de l'église. Elle mesure 10,50 m de large et 19 m de long. De cette très ancienne église nous ne possédons plus rien, sauf les pierres, qui furent utilisées pour la construction de la nouvelle église et peut-être les deux portes en noyer, de la sacristie et du clocher.

1836, année des décisions : " L'église sera bâtie au sud-est du village, sur le terrain de Jean Evêque et de François Clerc, entre les deux chemins qui conduisent à Crest. Et, en faisant élever un mur du côté nord, on formerait une place très utile et très agréable.... Le devis s'élève à 26.000 francs, déduction faite de la valeur des matériaux provenant de la démolition de l'église en ruine (800 frs). " Dans ce devis il est fait mention du transfert de l'horloge et des cloches. Le 31 mai 1837, a lieu la pose de la première pierre par le curé Frémont. La nouvelle église sera bénie le 8 juillet 1838. Une nouvelle cloche est bénie le 5 juin 1850. " Cette cloche a été fondue à Marseille et elle pèse 644 kg. La vieille cloche qui s'est cassée en sonnant ne pesait que 260 kg, mais elle avait un âge respectable, puisqu'elle avait été fondue en 1610. Le parrain était Laurent VEL et la marraine Louise Thérèse THOME, née Pradelle, était l'épouse de Monsieur THOME, le médecin des pauvres. Il est enterré dans le cimetière actuel de Montoison, dans l'allée centrale. Le maître-autel fut légué par Jean-Pierre TABARDEL le 21 octobre 1859.
Trois sujets décorent le tombeau (partie inférieure de l'autel) : saint Jean l'évangéliste à gauche ; saint Pierre au côté droit. Ce sont les saints patrons du donateur. Au milieu, les trois vertus théologiques : Foi, Espérance et Charité. Sur les côtés se trouvent les emblèmes de Saint Pierre avec la croix renversée et la Tiare. Ce sont les armoiries de la Fabrique de Montoison, comme on peut le voir sur le cachet de ladite Fabrique. Ce maître-autel remplaçait l'autel en marbre de 1838 qui fut découpé et utilisé pour bâtir le baptistère actuel. Ce maître-autel de 1859 se trouve aujourd'hui dans la chapelle de droite, où il est devenu l'autel du Saint Sacrement.

RECONSTRUCTION intérieure de l'église : 1889.
C'est au curé André GACHET que l'on doit l'intérieur de l'église tel que nous le connaissons aujourd'hui. A l'issue de ces travaux l'église est consacrée le 3 aout 1890 par Monseigneur COTTON, évêque de Valence. Les douze croix peintes sur les piliers rappellent cette consécration (les 12 apôtres, colonnes de l'Eglise). Une plaque de marbre, avec une inscription en latin, commémore l'événement.

DEUXIEME restauration : 1984-1985
Désirée depuis longtemps, la restauration intérieure de l'église fut menée à bien de juillet 1984 à Avril 1985, sous la houlette du curé Maurice PERISSET. Le chantier fut ouvert par le groupe " Jeunesse et Reconstruction ". La commune assura les frais de séjour du groupe et le financement des travaux de peinture et d'électricité dans le ch½ur et les deux chapelles. L'ensemble de la population fut sollicité pour une souscription. Le résultat dépassa toutes les prévisions, une générosité extraordinaire, absolument inattendue se manifesta par 185 donateurs. Ainsi les Montoisonnais, dans leur majorité, ont manifesté l'intérêt qu'ils portaient à l'église de leur village, qui apparaît bien ainsi, comme un élément important de notre patrimoine. L'inauguration eut lieu le dimanche 28 avril 1985, en présence de Monseigneur Marchand, évêque de Valence et des responsables communaux.

Pendant de nombreuses années, la population a réclamé la sonnerie des cloches. Ce fut chose faite en 1987 : les cloches ont été électrifiées et l'horloge changée. L'état des lieux nous décrit une cloche n°1 d'un diamètre de 98 cm et d'un poids de 560 kg (en 1850 elle avait été évaluée à 644 kg !) et une cloche n°2 d'un diamètre de 52 cm et d'un poids de 90 kg. La petite cloche a été fondue à LYON en 1830, par Monsieur Chevalier. Elle a été achetée le 25 avril 1830 par la " confrérie " du Saint Sacrement de Montoison. Le parrain était Jacques VALLON, la marraine Marie Madeleine ROUX.

En 1995 un travail de réfection des vitraux fut mené à bien. Puis lors de travaux d'éclairage public la mise en valeur de l'édifice fut réalisée grâce à la pose de projecteurs.

En 2004, la sacristie fut entièrement rénovée par des bénévoles et le meuble ancien restauré par la Commune a retrouvé fière allure.

En 2005, deux chantiers sont venus compléter ce travail de restauration du patrimoine : - La remise en état de la porte principale. - La réfection du clocher menée à terme par l'Entreprise PAPILLON, nous offre aujourd'hui une nouvelle architecture à laquelle nos yeux vont s'habituer. Une nouvelle croix a été érigée, et la petite toiture en tuile nous offre une perspective plus douce et plus méridionale.

En 2008 : la grosse cloche s'est fendue. La municipalité a confié sa réparation à un atelier spécialisé. Elle fut exposée dans l'église avant d'être remontée dans le clocher en septembre.
Lire la suite
Notice créée le 22/10/2020
Consultée 319 fois

verifié
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Le bouilleur de cru

MONTOISON

Accéder à la notice
Plaques de cocher

MONTOISON

Accéder à la notice
Buste de Marianne (mairie)

MONTOISON

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
La mairie

MONTOISON

Accéder à la notice
Vieux village de Montoison

MONTOISON

Accéder à la notice
La tour du Calvaire

MONTOISON

Accéder à la notice