Statues "Saint Sébastien" (église Saint-Bach)


SUZE-LA-ROUSSE


Sculpture

Rue de la Glacière
26790 SUZE-LA-ROUSSE
L'église Saint-Bach de Suze-la-Rousse abrite deux scuptures en bois du martyre de saint Sébastien. Bien que présentant des caractéristiques générales identiques, ces deux statues diffèrent quant à leur facture et au raffinement de leur exécution.
La première, sculptée à la fin du 17e siècle, représente le saint lié à un tronc d'arbre traité en colonne de retable (ph 1). L'interprétation sensible de l'artiste se ressent dans le traitement expressif du visage.
La seconde sculpture présente le saint doté de membres longs et fins. Le léger déhanchement contrebalancé par le bras levé et la légère inclinaison de la tête confèrent à l'ensemble un équilibre et une grâce toute particulière. Le périzonium retombant en larges plis lourds et compliqués contraste avec la représentation apaisée du martyr. (ph 2)
(d'après le catalogue d'exposition "Saint Sébastien, Saint Roch, patrimoine des églises drômoises", 1989)

L'existence attestée d'une confrérie de saint Sébastien et d'une chapelle dédiée à ce dernier dans le bourg de Suze-la-Rousse, pourrait expliquer la présence dans l'église paroissiale Saint-Bach de ce tableau et de deux statues de saint Sébastien.

Légende et iconographie :
Saint Sébastien est un soldat romain, né au 3e siècle probablement à Narbonne et élevé à Milan. Selon la légende il part à Milan pour s'enrôler dans l'armée de l'empereur Dioclétien. Converti au christianisme, il est condamné à mort par l'empereur pour avoir dénoncé les actes de persécution infligés à ses coreligionnaires emprisonnés.
Son supplice consiste à être ligoté à un arbre et percé de flèches par deux archers. Laissé pour mort, Sébastien est recueilli par Irène, une veuve chrétienne qui le soigne. Guéri de ses blessures, il défie à nouveau l'empereur qui le fait flageller à mort.
Les flèches, instrument de son martyre, deviennent son attribut principal et lui valent le patronage de nombreuses corporations comme celles des archers, des arbalétriers et des tapissiers. Mais son immense popularité tient essentiellement au pouvoir qu'on lui attribuait d'arrêter les épidémies de peste. Il est invoqué au moment de l'apparition de cette maladie à Rome en 680 et devient très vite, pendant le Moyen Âge le grand protecteur contre les épidémies dans tout l'occident chrétien.
Les deux scènes les plus représentées sont celle de son martyre où le saint, quasiment nu, est lié à un arbre et criblé de flèches, et celle où il est soigné par Irène et ses servantes.



Lire la suite
Notice créée le 01/04/2020
Consultée 104 fois

Médias

  • Tableau "La Vierge à l'enfant avec saint Roch
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Tableau "La Vierge à l'enfant avec saint Roch et saint Sébastien (église Saint-Bach)

SUZE-LA-ROUSSE

Accéder à la notice
Château

Suze-la-Rousse

Accéder à la notice
Décor du salon octogonal du château

SUZE-LA-ROUSSE

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
SPES

SUZE-LA-ROUSSE

Accéder à la notice
Jeu de paume

Suze-la-Rousse

Accéder à la notice
Vierge du voeu de Suze-La-Rousse

SUZE-LA-ROUSSE

Accéder à la notice