Décors du salon doré (Auberge des Dauphins)


SAOU


Architecture artisanale, commerciale ou tertiaire, Éléments d'architecture


26400 SAOU

Devenu propriétaire de la forêt de Saoû en 2003, le Département de la Drôme a décidé d'aménager l'auberge des Dauphins en maison de site afin de mieux faire connaître l'histoire et les origines de ce site classé depuis 1942 au titre du patrimoine naturel.

Un édifice emblématique au coeur de la forêt

Afin de développer le tourisme, Maurice Burrus, propriétaire du site de 1924 à 1959, aménage à l'intérieur du synclinal un circuit de 27 km jalonné de tables de pique-nique et décide de construire une auberge-relais comprenant deux restaurants et quelques chambres.

Paul Boyer, l'architecte du projet, conçoit alors un bâtiment composé d'une structure en béton armé représentative de l'architecture moderne mais dont les façades et les décors intérieurs s'inspirent du Trianon de Versailles.

Cet édifice singulier abrite notamment une salle de restaurant, dite salon doré, qui fait l'objet d'une restauration exemplaire dans le cadre de l'aménagement de l'édifice.

Un restaurant étoilé aux décors fastueux

Située au rez-de-chaussée de l'édifice, la salle principale de l'auberge, dédiée à un restaurant de luxe (trois fourchettes et deux macarons au guide Michelin de 1934 à 1936), présente le décor le plus spectaculaire.

Sur la façade sud, de larges fenêtres ouvrent sur le paysage. Au nord, trois grands miroirs reflètent les vues sur le parc.

Composé de quatre petits salons délimités par des balustres et de piliers d'angles et d'un espace plus grand pour les concerts, l'ensemble de la salle est recouvert de décors classiques réalisés en staff blanc et doré.

Une intervention délicate et minutieuse

Très endommagé en raison de défauts d'étanchéité de la toiture terrasse, le décor de staff présentait de nombreux désordres : plâtre fusé, fixations rouillées, éléments désolidarisés et parties effondrées…

Pour sa restauration, l'intervention a été confiée à un atelier spécialisé dans la restauration de décors anciens.

Une première tranche de travaux est réalisée en amont des interventions sur le bâti afin de consolider les décors du plafond, puis le restaurateur interviendra sur les parties basses.

Plusieurs étapes se succèdent :

- purge des éléments altérés et consolidation des décors en place par fixation des éléments conservés ;

- nettoyage des différentes surfaces et décapage de la bronzine ;

- comblement des lacunes par intégration de copies réalisées à partir d'éléments identiques encore en place. Des prises d'empreintes sont réalisées par application d'une membrane en élastomère de silicone recouverte ensuite par une coque de plâtre. Après séchage, le restaurateur procède au démoulage puis à l'intégration de la copie dans la partie manquante.

- mise en peinture et finition de l'ensemble des décors restaurés et restitués. Après l'application d'une couche d'uniformisation, les fonds de décors sont traités en blanc puis recouverts d'un lavis.

Les éléments de décor en relief sont peints d'un ton proche de la bronzine, puis un traitement visuel est effectué par l'application d'une résine métallisée or brossée redonnant tout son éclat à ce décor majestueux.

Lire la suite
Notice créée le 05/03/2020
Consultée 177 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
Auberge des Dauphins

SAOU

Accéder à la notice
Forêt de Saou

CREST

Accéder à la notice
Forêt de Saoû

SAOU

Accéder à la notice
Autres lieux à proximité
Eglise Saint Pierre

FRANCILLON-SUR-ROUBION

Accéder à la notice
Ecole du Pas de Lauzens

AOUSTE-SUR-SYE

Accéder à la notice
Cascade du Pas de Lauzens

AOUSTE-SUR-SYE

Accéder à la notice