Ancône, fille du Rhône


ANCÔNE


Urbanisme et espaces aménagés

Place Albert Goujon
26200 ANCÔNE

Petite cité séparée de Montélimar par le terrain d'aviation créé il y a un peu moins de cent ans, Ancône doit son existence au Rhône. Lovée dans une rodée du fleuve, elle a longtemps été le port de Montélimar doublé d'une étape au temps du halage. Elle a aussi dû se protéger des colères du Rhône qui l'inondait régulièrement en construisant de puissantes digues, souvent mises à mal par les eaux en furie.

L'arrivée de la vapeur sur le Fleuve-Roi dans la première moitié du XIXe siècle a annoncé le déclin du village. Les travaux titanesques de l'homme sur le fleuve, autant à l'époque des épis Girardon que lors de la canalisation de ce dernier après-guerre par la CNR, ont définitivement coupé le village du Rhône.

Lire la suite
Notice créée le 03/12/2019
Consultée 87 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux associés
L'école de Jules Ferry

ANCÔNE

Accéder à la notice
L'église des mariniers et la chapelle Saint-Nicolas

ANCÔNE

Accéder à la notice
La Maison du Patrimoine

ANCÔNE

Accéder à la notice
Balade
Autres lieux à proximité
Ancône Culture & Patrimoine

ANCÔNE

Accéder à la notice
Les auberges d'Ancône

ANCÔNE

Accéder à la notice
La Digue

ANCÔNE

Accéder à la notice