Hôtel Dochier


ROMANS-SUR-ISERE


Architecture domestique

4 rue des clercs
26100 ROMANS-SUR-ISERE
Demeure édifiée vers 1500. L'encadrement de la porte, en molasse, reflète les goûts de la Renaissance, avec de part et d'autre, en médaillon, un visage d'homme et de femme (style François Ier), des rinceaux, et une représentation d'Adam et Eve au Paradis devant l'arbre de la tentation. Le couloir est couvert d'une voûte à liernes et tiercerons de style gothique flamboyant. Les culots sont historiés : scribe accroupi, monstre diabolique, buste de femme. La cour intérieure est bordée par un escalier à vis au noyau élégamment torsadé, desservant deux étages à loggia (voûte en croisée d'ogives, culots historiés). Le premier propriétaire connu est Jean Bernard, consul de Romans à la fin du XVIe. L'hôtel fut la propriété de Jean-Baptiste Dochier, député de l'Assemblée Législative, en 1791, puis maire de Romans en 1806. Jusqu'en 1852, il fut la propriété d'un autre maire, Joseph-Pierre Valencien, avant d'accueillir l'une des premières fabriques de chaussures de Romans, la maison Grenier-Guillot, puis abrita un patronage jusqu'au milieu du XXe siècle
Lire la suite
Notice créée le 30/08/2018
Consultée 9 fois

Médias

  • Romans historique
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
Hôtel de Clérieu

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice
Orgue de la collégiale Saint-Barnard

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice
Tenture du Mystère de la Passion du Christ

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice