Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu

Eglise Notre-Dame de Lourdes


ROMANS-SUR-ISÈRE


Architecture religieuse

Place Jean Jaurès
26100 ROMANS-SUR-ISÈRE
Eglise des années 1937-1938, conçue par l'architecte François Béranger inspiré par Dom Bellot, le « moine architecte ». C'est un monument en béton armé, emblématique du style Art Déco, avec ses formes géométriques où dominent les angles droits. La façade est rythmée par des ouvertures et des pignons « gothiques ». Le clocher culmine à 45 m.  La statue de la Vierge, de près de 7 m, ainsi que les autres statues, sont dues à Georges Serraz. Les trois travées intérieures se regroupent en une coupole unique. L'autel est du sculpteur Toros. Les 67 vitraux installés en 1942 proviennent des ateliers A. Balmet de Grenoble ; sont notamment représentés les quatre évangélistes et la Vierge sous tous ses symboles (elle est notamment représentée en reine de France). Le chemin de croix, ½uvre monumentale du peintre Jac Martin-Ferrière, couvre les six murs latéraux. Les peintures, noircies par un incendie en 1982, ont été restaurées à l'identique. L'église est figurée sur le dernier panneau. Le monument est labellisé « patrimoine du XXe siècle ».
Lire la suite
Notice créée le 29/08/2018
Consultée 2717 fois
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Architecte : François Béranger Hauteur du clocher : 45 m L'arrivée du chemin de fer à Romans dans la Drôme (26), en 1864 et la construction d'une gare dans ce qui est encore la campagne font sortir les Romanais de leurs remparts médiévaux. Une ville neuve naît autour de cette gare et le besoin d'un lieu de culte se fait sentir dans ce nouveau quartier. Un terrain est acheté dès 1883 mais l'édifice de pourra être financé que plus tard. C'est en 1937 que l'architecte François Béranger commence la construction de Notre-Dame, sur des plans qui lui ont été confiés par Dom Bellot, le « moine architecte ». C'est l'entreprise Molinari qui a adapté les plans. Dès le 15 août 1938, l'église est bénie et ouverte aux fidèles. Elle ne sera réellement achevée qu'en mai 1940. La façade, d'une élégance incontestable n'est pas sans référence au Moyen âge avec ses ouvertures et ses pignons gothiques mais je réfute catégoriquement l'appellation « Gothique moderne » que l'on peut trouver ici et là. Les angles droits, les hexagones et les motifs en vague ne laissent aucun doute sur le style Art Déco choisi pour la construction. Si on peut noter, en effet, que l'arrondi est totalement absent et l'ensemble des motifs est d'allure géométrique, le style moderne des années trente (ou « style international ») avec ses façades nues n'est pas celui qui a été retenu à Romans.
MOLINARI Renaud
Autres lieux à proximité
Journées Européennes des Métiers d'Art Valence Romans Agglo

Romans-sur-Isère

Accéder à la notice
Visite des ateliers Max Vincent et Made in Romans - Journées Européennes des Métiers d'Art

Romans-sur-Isère

Accéder à la notice
Rencontrez les Centres de formation AFPA et Lycée du Dauphiné - Journées Européennes des Métiers d'A

Romans-sur-Isère

Accéder à la notice
Autres lieux associés
Couvent de la Visitation (Musée de la chaussure)

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice
Kiosque à musique

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice
Le Salon Audra

ROMANS-SUR-ISÈRE

Accéder à la notice
webdesign > creation web > developpement > SEO Site by Kyxar