Abbaye : Historique depuis la fin du Moyen Âge


LÉONCEL


Architecture religieuse

D 199
26190 LÉONCEL

Au XV siècle le cloître renaissance fut construit et en 1568 l'abbaye fut pillée, les absidioles furent détruites et le réfectoire incendié. En 1681 la Commende a été instaurée et ce fut une catastrophe pour Léoncel et ses moines. Cette date marque donc la fin de l'élection de l'abbé par les moines, ils sont maintenant dirigés par un prieur qui est choisi par le père abbé de Cîteaux, qui ne peut s'opposer aux décisions de l'abbé commanditaire qui lui est choisi par le roi. Vingt ans plus tard les moines et l'abbé doivent partager leurs revenus mais l'abbé garde la plupart des terres sauf celles de la Montagne et du Cognier car elles sont la propriété de l'abbaye. C'est le début du déclin. En 1730 la façade fut modifiée pour les besoins du service paroissial : le portail fut agrandi et ceux aux extrémités de l'église condamnés. Quelques années plus tard, un projet de transfert du monastère à l'abbaye de La Part-Dieu a été refusé par les abbés commanditaires. De 1757 à 1777 la communauté se réfugie à Montélier. Trois ans après des paysans attaquent le monastère de nombreuses fois. À la Révolution Française il ne reste que trois moines, le monastère est transformé en église paroissiale pour les habitants de la commune. En 1790, à cause de la révolution, l'abbaye est dissoute et entraîne l'expulsion des derniers moines. L'abbatiale devient alors une église paroissiale. Il ne reste alors que trois moines, l'un d'entre eux en devient le prêtre. En 1840, l'église est classée monument historique et 100 ans plus tard l'aile méridionale est détruite.
Emy Line et Roxane

Lire la suite
Notice créée le 28/06/2018
non
verifié
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
L'abbaye de Léoncel : une seigneurie ecclesiastique

LÉONCEL

Accéder à la notice
Ancienne abbaye cistercienne

LÉONCEL

Accéder à la notice
Abbaye : les armoiries

LÉONCEL

Accéder à la notice