Ancienne pharmacie Chancel


SAINT-DONAT-SUR-L'HERBASSE


Architecture domestique | Architecture hospitalière, d’assistance publique ou de protection sociale | Patrimoine mémoriel

Rue Pasteur
26260 SAINT-DONAT-SUR-L'HERBASSE
Pendant l'occupation (1940-1944), des Donatiens rejoignent différents mouvements de la Résistance.
La famille Lémonon-
Chancel installée à cette adresse y participe activement. Le Dr Lémonon est un médecin généreux et apprécié. Le fils aîné, Jean Lémonon, médecin sous-lieutenant, meurt au combat en juin 1940. Un autre fils, Michel, prêtre, est vicaire à Saint-Donat et à Romans où il participe activement à la résistance contre le nazisme. L'aile gauche de sa maison abrite la pharmacie de Jean Chancel, mari de Mady, fille du Dr Lémonon. Un autre fils, Henri Lémonon, est à l'origine de la création de l'orgue de la collégiale et du Festival Bach, après la guerre, agissant pour l'amitié franco-allemande.
Jean Chancel (1902-1952), pharmacien au rez-de-chaussée de la maison, s'engage dès le début de la guerre dans le combat clandestin tout en exerçant son métier, acquis à l'appel du général de Gaulle. A partir de 1943, il est le délégué des mouvements unis de la Résistance. En 1944, il est capitaine FFI (Forces Françaises de l'Intérieur). Il est considéré, par l'ensemble des résistants, comme un élément fédérateur local et respecté de tous. Durant toute la guerre, il participe à des actions, accueille chez lui, pour des réunions, des responsables de réseaux de la Résistance et du maquis.
Les clandestins et réfugiés bénéficient ici d'aide. Son officine devient un atelier de faux papiers, avec l'aide du secrétaire de mairie.
En 1944 Jean Chancel devient président du Comité local de Libération puis maire de Saint-Donat en 1945.
Parmi les plus célèbres personnes cachées dans le village, les écrivains Elsa Triolet et Louis Aragon, s'installent à Saint-Donat en juillet 1943 par l'intermédiaire des réseaux communistes. Ils habitent pendant plus d'un an à quelques pas de la pharmacie. Ils deviennent des amis des Chancel.

Face à la pharmacie Chancel, la boulangerie Ronjat sert de cache à la Résistance et abrite brièvement, en juin 1944, un hôpital clandestin. Parmi le personnel soignant, on trouve des Donatiens et un médecin juif alsacien clandestin.


Lire la suite
Notice créée le 10/03/2018
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Balade
Autres lieux à proximité
La maison Villard

SAINT-DONAT-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice
Maison de Louis Aragon et Elsa Triolet

SAINT-DONAT-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice
Prieuré

SAINT-DONAT-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice