Église paroissiale Saint-Alban


CHARMES-SUR-L'HERBASSE


Architecture religieuse

Place de l'église
26260 CHARMES-SUR-L'HERBASSE

Données historiques sur sa construction

L'église de Charmes telle qu'elle se présente aujourd'hui fut construite à la toute fin du 19e siècle, entre 1898 et 1900. La bénédiction de la 1ère pierre eut lieu le jeudi 30 novembre 1899.

 

Un don de 20 000 francs Or sous condition par l'ancien prêtre

A l'origine du projet, le Père Offant qui vient de quitter la paroisse après l'avoir servie durant 64 années, de 1831 à 1895, fait don à la commune de 20 000 francs Or (somme très importante qui représente près du tiers du coût de construction). Mais, il y met la condition expresse que, sous une année, le conseil municipal ait pris les mesures nécessaires pour compléter le financement de la construction, sinon le don aurait une autre destination Une plaque à sa mémoire se trouve dans la Chapelle Saint-Joseph.

Le conseil municipal accepte cette générosité qui donne l'impulsion pour s'engager dans l'entreprise ; la construction d'une église neuve étant devenue nécessaire pour remplacer l'ancienne bâtie au 12e siècle, vers 1160 (à la même époque que le château), vétuste et trop petite pour une population qui comptait 865 habitants.


Une consultation citoyenne par référendum pour reconstruire l
'église

Legs, ventes de coupes de bois communaux, emprunt, subvention ont complété le financement.

En vue de minimiser la charge des contribuables liée aux emprunts, le conseil municipal fit appel à la générosité publique et procéda même à une consultation par référendum pour pouvoir vendre cinq coupes de bois et disposer de la recette, dérogeant ainsi aux usages quant au droit d'affouage (droit donné aux habitants selon une procédure administrative particulière de prendre du bois de chauffage, tombé en désuétude entre les deux guerres où l'utilisation du charbon se développe).

Le projet a été confié à un architecte de Valence, M. Cotte, qui a également conçu les églises de Marsaz et de Lens-Lestang. Le Père Larra, curé de la paroisse, a arrêté les plans et veillé au bon déroulement du chantier.

Le gros ½uvre a été réalisé par une entreprise romanaise qui s'était spécialisée dans ce genre d'édifice.

 

L'église d'avant 1905, une propriété communale au bénéfice du clergé

Comme la plupart des églises construites avant 1905, la propriété de l'église ainsi que son mobilier revient à la commune qui a des obligations en matière de sécurité des bâtiments recevant du public et de protection du patrimoine. Quant à son affectation, elle revient au Ministre du culte en la personne du curé de la paroisse chargé des célébrations et du règlement de l'usage des lieux afin d'assurer aux fidèles la pratique de leur religion.

La dernière rénovation de l'église date de 1987, la commune en tant que propriétaire assumant les gros travaux de maintenance extérieure, la paroisse prenant à sa charge la réfection de l'intérieur. Emprunt, subvention, souscription auprès des paroissiens et même vente de la salle paroissiale Saint-Jean autrefois utilisée pour les séances récréatives de l'école privée ont contribué au financement. La commune doit aujourd'hui prévoir les aménagements nécessaires à une meilleure accessibilité des lieux aux personnes à mobilité réduite.

Lire la suite
Notice créée le 06/03/2018
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Balade
Autres lieux à proximité
Ancien presbytère

CHARMES-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice
Magnanerie

CHARMES-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice
Monument aux morts

CHARMES-SUR-L'HERBASSE

Accéder à la notice