Reliquaire de la Sainte Épine


BUIS-LES-BARONNIES


Objet religieux


26170 BUIS-LES-BARONNIES

La Sainte Épine était l'une des reliques les plus vénérée au Buis.
La tradition rapporte que l'ayant reçue d'un dominicain de retour de Jérusalem, Humbert II Dauphin, alors seigneur du Buis, remit cette épine de la couronne du Christ au nouveau couvent des dominicains, vers 1345. Elle y fut conservée dans « un riche étui brillant d'or et de diamants », jusqu'aux guerres de Religion où elle fut dérobée par un Huguenot. Troublé par son larcin, celui-ci non seulement la restitua en 1613, mais aurait même abjuré ! Elle eut moins de chance sous la Révolution puisqu'elle fut de nouveau volée, puis retrouvée, et reconnue en 1804, mais sans son reliquaire d'origine ! 

En 1617, par une bulle du pape Paul V, une confrérie de la Sainte Épine est créée au Buis après l'événement miraculeux du 3 mai 1613. Les religieux transportaient la relique chaque troisième jour du mois de mai pour la fête de l'invention de la Croix à Saint-Pierre de Thouson, près du Thor en Vaucluse. L'épine rougeoya durant la célébration d'un office !

Reliquaire du début XIXe siècle pour le pied
Deux poinçons sur la coupe, et deux sur le pied
H.0.49 m, l. 0.21 m
Affectataire : paroisse Saint-Joseph-en-Baronnies
Propriétaire : Mairie de Buis les Baronnies
Classé le 27/10/1995

Source : Archives communales de Buis les Baronnies_fonds Religieux 16J261_2D3_miracles (1611-1855)

 

Lire la suite
Notice créée le 26/09/2017

Médias

  • Mairie de Buis les Baronnies

verifié
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
Echelle de siège dite du Pétardier

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Casque dit du Pétardier

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice
Place du Marché dite aux Arcades

BUIS-LES-BARONNIES

Accéder à la notice