La tour de Montmiral


MONTMIRAL


Architecture militaire (fortifiée)


MONTMIRAL

Le château de Montmiral, classé monument historique depuis 1927, est situé sur une colline dominant la vallée de la Savasse, à 2 km au sud du village actuel Les détenteurs, et sans doute les initiateurs de ce château sont les Bressieux, famille puissante dont les possessions sont attestées dès le 10e siècle dans le secteur

La tour carrée, de 8 m de côté et 16 m de haut, est édifiée en moyen appareil régulier et soigné de blocs de calcaire et de molasse et comporte trois niveaux. Ce bâtiment présente une architecture soignée et élaborée, comme en témoigne la qualité de l'appareil et de la mise en oeuvre. Cette qualité associée à l'utilisation systématique de l'arc en plein cintre permettent d'attribuer sa construction à la deuxième moitié du 12e siècle.

On constate la présence de deux grandes fissures verticales dans les parois nord et sud de la tour, qui ont peut-être provoqué l'effondrement de la voûte du rez-de-chaussée. On est donc tenté de penser que la motte castrale, édifiée au début du 11e siècle pour supporter une tour de bois, se soit révélée trop peu stable pour supporter, au siècle suivant, un lourd donjon de pierre. Le château de Montmiral tel qu'il nous est parvenu apparaît donc comme une forme atypique, dans la mesure où il associe, sur un tertre artificiel sans doute remanié, une tour et un corps de logis combinant les fonctions défensives et résidentielles, résultat des modernisations apportées, au 12e siècle, aux mottes castrales rudimentaires de l'époque précédente.

Propriété privée, la tour n'est pas ouverte à la visite.

D'après J.-M. Poisson, "Patrimoines de la Drôme des colines. Paysage, architecture e histoire", Conservation du patrimoine de la Drôme, 2014

Lire la suite
Notice créée le 13/09/2017
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
Autres lieux à proximité
Eglise Saint-Christophe

MONTMIRAL

Accéder à la notice
Eglise Saint-Sever

MIRIBEL

Accéder à la notice
Chapelle de Gillons

CHÂTILLON-SAINT-JEAN

Accéder à la notice