Maison de l'apothicaire


VESC


Architecture artisanale, commerciale ou tertiaire | Architecture domestique

D 223
26220 VESC
La spécificité de cette maison Renaissance est son enseigne d'apothicaire datée de 1592. Les apothicaires, précurseurs des pharmaciens, préparaient et vendaient des potions et médicaments pour soigner les malades. On peut lire sur l'enseigne deux maximes :
La première : « Initium sapientiæ timor Domini » "la crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse", sans doute le meilleur remède contre les maladies physiques et morales.
La deuxième : « Bene vivere, bis vivere est » "bien vivre, c'est vivre deux fois", aussi efficace que la première pour savoir jouir de ses facultés en ce monde et d'une vie bienheureuse dans l'autre.
En bas de l'enseigne, on retrouve les instruments ordinaires de la profession : spatule, mortier et seringue. Au centre figure une date: 15 IC 92, qui signifie sans doute l'an 1592 de l'ère de Jésus-Christ.
Le VV signifierait VESC, la répétition de la lettre étant décorative. Le I et le D en bas ainsi que le F et le D en haut serait les monogrammes du propriétaire Jean-François Dufour. Les deux croissants correspondent à des signes astrologiques alors à la mode.
Lire la suite
Les derniers commentaires
Envoyer un commentaire
Non connecté
La stèle est datée de 1597 et non 1592. L'initiale est sans doute celle de Dubrotier qui était apothicaire à Vesc. Dans mon arbre généalogique j'ai un Etienne Dubrotier né en 1577 mort en 1667, marié à Clairette Marseille née en 1579 morte en 1667. Il avait donc vingt ans lorsque cette enseigne a été gravée. Ce métier se transmettait souvent de père en fils, le F est peut être l'initiale du prénom de son père ?
bertrand yves
Parcours
Autres lieux à proximité
Temple des Magnettes

ORCINAS

Accéder à la notice
Église de Comps

COMPS

Accéder à la notice
Château de Montjoux

MONTJOUX

Accéder à la notice